Une première association départementale, « L’association des Amis des Moulins de Gironde », présidée par Mme Poinsot, puis par Eric Charpentier a été créée à Saint-André-de-Cubzac en 1989. Elle s’est occupée des moulins situés sur le département de la Gironde jusqu’à sa dissolution en 1994.

Le 15 avril 1993, une nouvelle association, intitulée « Association Régionale des Amis des Moulins du Grand Sud-Ouest » (ARAM-GSO), également régie par les dispositions de la loi du 1er Juillet 1901 et du décret du 16 août 1901, a été créée à Castillon de Castets, par Eric et Dominique Charpentier.

 Le champ d’activité de l’ARAM-GSO s’étend alors sur 7 départements : Gironde, Lot-et-Garonne, Landes, Dordogne, Gers, Charente et Charente-Maritime.

 Compte tenu de son développement et de son succès, la gestion de cette association est devenue de plus en plus lourde et complexe. Une restructuration s’avérait nécessaire pour poursuivre les objectifs fixés. Le Président de l’ARAM-GSO a proposé la création d’associations propre à chacun des départements. Ce projet a recueilli l’assentiment de tous.

Le 15 Mars 2004, c’est une structure régionale «  l’Association Régionale des amis des Moulins d’Aquitaine » (ARAMA) qui voit le jour, afin de recueillir et coordonner les différentes suggestions de chacune des associations départementales nouvellement créées, et d’en faire l’écho à l’échelon national, auprès de la « Fédération des Moulins de France » (F D M F).

Président Alain Eyquem

 A l’échelon du département de la Gironde, le 30 Septembre 2001,

« L’Association Girondine des Amis des Moulins » (AGAM) est créée à l’initiative d’Eric Charpentier, Josette Asni, et Pierre Salavert. Présidée depuis 2008 par Alain Eyquem Cette structure relève toujours des dispositions de la Loi du 1er juillet 1901 et du décret du 16 aout 1901.

Aux termes de ses statuts, cette association a pour but, l’étude, la protection, la sauvegarde des moulins et des éoliennes, de leurs sites, la transmission et la pérennité de la mémoire et des savoir-faire s’y rapportant. Son champ d’action est le département de la Gironde.

FacebookTwitterGoogle+